ça c’était avant !

POST SPASMO

Il y a 4/5 ans je vivais un enfer au quotidien, j’étais prise de crises de panique appelée aussi Spasmophilie, si bien que cela me prenait n’importe quand, n’importe où…cela arrivait de nombreuses fois quand je conduisais ce qui fais que chaque parcours que je devais faire seule en voiture était devenu pour moi un véritable calvaire.

J’étais au volant et d’un seul coup mon cœur se mettait à battre la chamade, ma vue se troublait, j’avais la sensation que mes jambes devenaient en coton et que j’allais tomber dans les pommes en créant un accident…c’était horrible ! quand je prenais les transports en commun, cela m’arrivait aussi et surtout quand il y avait du monde, par exemple dans le métro parisien, bondé aux heures de pointes et là personne ne t’aide, t’es seule devant ton désarroi….

J’avais un médecin à l’époque pas top qui me disait: bon je vais vous faire, faire une cure de Magnésium….tu parles ça marchait au début et puis après ça revenait de plus belle et les crises étaient de plus en plus omniprésentes et denses!

Et puis un jour, a force de chercher sur Internet, j’ai vu que je n’étais pas seule dans ce cas-là et que surtout je n’étais pas folle ! oui, parce que à force tu te dis: je suis cinglée, pourquoi suis-je comme ça ?

Après avoir lu beaucoup et beaucoup trop  de trucs sur la spasmophilie entre les charlatans qui te vendraient n’importe quoi pour se faire du fric sur ton dos car tu est au bout du bout et que tu paierais n’importe quoi pour ne plus subir cet état….j’ai consulté une annonce d’une sophrologue qui est dans ma vile, son annonce disait que en quelques séances elle arrivait à faire disparaître à tout jamais les crises de spasmophilie…je me suis dit: ok, t’a rien à perdre….et puis j’ai pris rendez-vous.

Quelques jours plus tard, je me suis présentée à son cabinet, elle ne savait pas pourquoi je venais, je ne lui avais pas précisé avant.

Je me suis assise face à elle, elle m’a observé tout en me parlant, nom, prénom, profession ect….du banal et puis m’a proposé de me mettre debout face à elle et là elle a procédé à un examen d’Iridologie {L’iridologie est une technique alternative de diagnostic. Les iridologues considèrent qu’à chaque secteur de l’iris correspond un organe. Si un secteur donné présente des anomalies, cela indiquerait que l’organe correspondant est affecté par un dysfonctionnement} et puis elle a posé ses mains sur mon ventre, a regardé ma colonne vertébrale et puis est allée s’asseoir….et là elle m’a expliqué que ma façon de me nourrir n’était pas saine, oui effectivement je mangeais n’importe quoi à n’importe quelle heure et j’avais un petit peu de surpoids et je me sentais toujours fatiguée….en faîtes c’est comme-ci elle lisait en moi à livre ouvert: elle m’a dit: vous êtes anxieuse …ça fais longtemps, vous êtes probablement spasmophile…bref elle m’a sorti un diagnostic plus qu’exacte, à croire qu’elle était voyante !

Je l’ai revu ensuite deux fois, pour deux séances, je lui ai parlé de mon enfance, mon adolescence avait le divorce de mes parents qui m’avait bouleversé et j’ai craqué, pleuré, lâché prise….elle m’a donné une feuille ou elle avait écrit le nom de plusieurs flacons de Fleurs de Bach, je devais prendre pendant 1 mois un nombre de gouttes tous les jours diluées dans une petit bouteille d’eau, elle m’a dit ce que je devais faire pour un bon rééquilibrage alimentaire, rien de sorcier, au bout de la troisième séance, j’étais en pleine forme et j’ai arrêté de la voir, elle m’avait donné les clés de ma souffrance.

J’ai pris pendant plusieurs années matin, midi et soir: 2 gélules: une de Prêle des champs et l’autre de Houblon, cela me calmait mais je pense réellement que c’était un placebo qui me faisait du bien.

Suie à ces trois séances, j’ai appris à vivre plus sereinement, je faisais encore de temps en temps  des crises mais cela devenait rare et surtout je savais les gérer en respirant comme un bébé chose que l’on perd à l’âge adulte, j’ai perdu dans les premiers 15 jours qui ont suivis 7 kilos sans efforts, sans faim et depuis je ne les ai pas repris même quand je déconne côté bouffe !

Aujourd’hui et depuis 6 mois je ne prends plus mes petites gélules naturelles et je vais très bien, je n’ai plus de crises de spasmophilie et je conduis sereinement, je peux prendre le métro, voyager, courir, aller dans des endroits bondés de monde, JE VAIS BIEN ! et grâce à cette femme formidable !

Si tu as le même genre de problèmes, essaie de trouver la bonne sophrologue spécialisée et n’hésite pas à aller la voir, c’est le premier pas vers la guérison et ensuite tu revivras plus forte, bien dans ta peau et loin de tes démons.

 

 

4 commentaires sur « ça c’était avant ! »

  1. Je suis vraiment heureuse que vous vous sentiez bien maintenant, savoir gérer son mal, le comprendre. J’espère que cela ne sera plus qu’un mauvais souvenir, la vie s’ouvre enfin à vous, bon courage et merci pour ce reportage qui pourra aider bien des personnes qui se sentent incomprises;

    J'aime

  2. La spasmophilie…. J’ai le nom de ce qui m’est arrivé, il y a 3 ans de cela !!! Pour moi, on m’avait parlé de crises d’angoisse. Et je me reconnais totalement dans ton écrit, c’est surtout et dès que je monte en voiture. C’est d’ailleurs à partir de ce moment là que j’ai eu de légers anti-dépresseurs (enfin…c’est comme ça que je prenais le Seroplex, légèrement dosé).
    En fait, ça m’arrivait (et tu vas me reconnaitre), quand je rentrais de chez mon homme, de Belgique, après nos magnifiques week-ends (donc, je rentrais en France, chez moi, j’avais 3 heures de route tout pile).
    Ca m’est même arrivé en tant que passagère…
    C’est vrai que c’est horrible.
    J’ai pris l’habitude de ne plus (ou nettement moins) utiliser la voiture… ou je ne vais pas loin. Et puis, ça va bien.
    Mais il faudra que je teste à nouveau un long trajet, sauf que…ce n’est plus pour aller en Belgique, malheureusement.
    Je participe à un test sur un produit relaxant des fleurs de Bach, mais à cause de mon nouveau traitement contre la bonne déprime (suite à une rupture, injuste, sans réelle raison ou en tous cas, je ne la connais pas), je ne suis pas à même de donner un avis tout à fait honnête parce que j’ai senti les effets positifs du Prozac quasi immédiatement.
    Merci pour tes écrits, et merci aussi d’avoir été là pour moi. C’est peut-être insignifiant pour toi, un petit message via Facebook, mais à moi, ça m’a fait du bien !!!
    (je m’excuse pour le hors-sujet ! lol)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s